Biz Dev

Entreprendre quand on est jeune II :- Tu es Pauvre

screenshot_2016-11-27-23-09-52

Quelque soit votre rang social, que vous ayez la chance d’être soutenue par votre famille ou que vous ne l’ayez pas, finalement vous êtes pauvres. Même si vos parents vous donnent énormément
d’argent en étant étudiant, vous êtes pauvres. La raison est très simple, ce n’est pas votre argent. Il
y a une grande différence entre recevoir de l’argent et gagner de l’argent .Effectivement il y a
forcément des inégalités entre les gens mais quelqu’un qui se considère riche parce qu’il
reçoit une allocation, n’a strictement rien compris à sa situation réelle qui est en fait une limitation de sa liberté. Et à partir du moment où vous êtes en situation de dépendance, vous n’êtes
pas entièrement libre. Exemple : si vous recevez de l’argent tous les mois de vos parents pour faire vos études, vos parents exigent en retour de cet investissement un minimum de sérieux, un minimum de présence en cours, un minimum de résultats et bien d’autres. Si vous avez la chance de ne pas avoir ça et d’être complètement libre et
d’étudier parce que vous financez ca vous-même, vous êtes aussi pauvres de ce point de vue là, parce que il ne vous reste pas grand-chose à la fin du mois (exemple lorsque vous êtes boursiers).
On pourrait penser que le fait d’être pauvre, est un obstacle à l’entreprenariat mais c’est très contre intuitif et le fait d’être pauvre est la plus belle chose qui puisse porter un défis entrepreneurial car le fait d’être pauvre vous met dans une situation où vos arbitrages ne sont pas très complexes, vous met dans une situation où le fait de prendre une décision est fortement et extrêmement simplifié et vous met dans une situation où vous pouvez préférer le futur au présent. Prenons une situation : Vous laissez un bonbon sur la table et vous dites à votre enfant « Je vais sortir de la maison, je vais te laisser seul dans la maison, si tu suces le bonbon tu en auras juste un, mais si tu attends mon retour tu en auras 03 ». Il y a 2 types d’enfants :
– Des enfants qui ont une préférence pour le présent, ils sucent le bonbon et quand tu reviens ils pleurent franchement (jusqu’à se rouler au sol) pour en avoir un deuxième quand même. Là c’est des gens qui ont une préférence pour le présent.
– Il y a des enfants qui résistent, ils peuvent tourner tout autour de la table, ils peuvent même ne pas regarder le bonbon juste parce qu’ils veulent résister. Ils peuvent rester là une journée entière simplement parce qu’ils ont la certitude qu’ils en aurons 02.

L’agissement du 2ème type d’enfant repose sur le fait qu’il a confiance en l’avenir. Le 1er type d’enfant se dit, « il me laisse dans la maison seul avec le bonbon et ne veut pas que je le touche? Humm! Mieux vaut que je suce le bonbon tout de suite et on verra le reste plus tard». 01 tout de suite (présent) vaut mieux que 02 d’après (futur en lequel on n’a pas vraiment confiance). Voilà comment il a réagi. Ce choix est celui qui vous exclu de la catégorie d’entrepreneur.
Un entrepreneur est celui qui a :

1– Confiance en l’humanité, parce que vous ne pouvez pas être entrepreneur et être pessimiste. vous ne pouvez pas non plus être entrepreneur et ne pas être profondément optimiste et penser que les choses finiront par bien aller. Si vous êtes de nature pessimiste, oubliez l’entrepreneuriat! Mais ce n’est pas grave, vous ferez de très bon salarié!

Par définition entrepreneuriat
c’est un boulot de personnes
optimistes.

2– Confiance en le futur , vous devez absolument avoir confiance dans le fait que les choses tourneront bien et que vous aurez vos 03 bonbons , voir 05 bonbons, voir 10 bonbons.

Pourquoi la pauvreté est une force dans ça? Tout simplement parce que ce que vous n’avez pas encore connu ne vous coûte pas chère. Exemple : Quand vous ne connaissez pas les choses luxueuses, vous ne vous intéressez pas à ça. Mais le jour où vous commencez a gouté à ça, votre indice entrepreneurial s’écroule, car votre perspective sur le monde va changer d’un seul coup et vous commencerez à avoir des réflexions du type, « Là peut être ça vaut pas la peine de prendre autant de risque » et finalement le plus grand risque que vous pouvez prendre (générationnel) c’est de ne pas prendre le maximum de risques le plus tôt possible.
Le monde dans lequel nos parents vivaient et celui dans lequel nous vivons n’a rien à voir. L’internet a fait rentrer notre génération dans un monde où la chose la plus importante au monde n’est pas votre capacité à accéder aux bonnes personnes, au bon réseau , à la bonne vente mais la chose la plus importante au monde c’est de sortir du lot.
On est passé d’un monde où tout le monde veut devenir entrepreneur, à un monde où tout le monde peut devenir entrepreneur. Aujourd’hui Facebook a mis à la disposition des entrepreneurs des outils qui permettent de cibler sur plus de 01 milliards d’abonnés dans le monde, des personnes d’un comportement précis, des personnes résidant dans des lieux précis et bien d’autres critères. Donc si votre produit intéresse un certain type de personnes, vous pouvez depuis votre chambre faire votre campagne marketing.

Sachez que la moindre idée de projet à laquelle vous pensez, vous n’êtes pas le seul à y avoir pensé. Sachez que plus rien n’est dans les idées. Tout est dans l’exécution. Pourquoi être pauvre est un avantage incroyable dans ce cas là? Tout simplement parce que vous êtes dans une situation où vous pouvez prendre le temps, sans ne jamais pervertir votre présent. Lorsqu’un étudiant fait monter son loyer par exemple ou s’intéresse a des choses luxueuses (TCHOP & YAMO tous les week-end, aller à la plage tous les week-end , aller en boite de nuit chaque week-end), son besoin en envies monte et à ce moment-là les décisions qu’il prend ne vont plus être guidées par ‘qu’est-ce qu’il y a de mieux que je puisse faire pour préserver mon futur et être sûr de gagner à la fin’ mais tout simplement ‘qu’est-ce que je dois faire , pour assurer mon loyer à la fin du mois’. Le jour où vous passez d’une échelle où vous pouvez penser à 10 -15 ans (votre projet) à une échelle ou vous pensez au trimestre (votre loyer), alors tout change dans votre vie.
Donc si vous souhaitez être entrepreneur en étant étudiant, la pauvreté est finalement une bonne chose.

NZIKO Hermès
Directeur de Publication chez Bee-kome Magazine et Directeur général de Bee-kome Media. Passionné par les nouvelles technologies, les sciences du comportement humain et l'entrepreneuriat.
http://hermesnziko.wordpress.com