Portrait

PORTRAIT :- YASSINE AMIR, UN TALENT EXCEPTIONNEL

Aujourd’hui nous sommes allés à la rencontre de Yassine AMIR, un jeune Camerounais au coups de pinceau léché et portrait plus que réaliste

Qui est Yassine AMIR ?

Yassine AMIR est un jeune artiste talentueux qui a découvert sa passion pour le dessin alors qu’il voyageait avec ses parents. À cet époque là, Il ne dessinait que pour passer le temps. Tout d’abord c’était des paysages, ensuite il a découvert les animés japonais. C’est alors que dessiné a pris tout son sens.

 

Si vous ne connaissez pas encore le nom Yassine AMIR, Vous avez probablement vu et apprécié certains de ses travaux : la couverture de l’album de Stanley Enow, le portrait de Samuel Eto’o, le portrait de Damso, Rihanna, Booba et bien d’autres.

 

 Sachant bien que pour que le public prête attention à son art, Il devait avant tout dessiné ce que tout le monde connaissait (les portraits des célébrités). Yassine AMIR a commencé par faire des auto portraits basé sur des photos et les diffusés ensuite sur InstagramTwitter et Facebook. C’est alors qu’un de ses portraits se baladaient sur la toile, que Stanley Enow tomba dessus et le contacta pour réaliser la couverture de son Album “Soldier Like My Papa “.

Peu de temps après sa collaboration avec Motherland Empire, Yassine AMIR a été opportun d’assister à la cérémonie de MTN Cameroun, où Samuel Eto’o Fils était présent en tant qu’ambassadeur de la marque. Yassine a saisi sa chance pour lui présenter un portrait de lui qu’il avait réalisé quelques mois plus tôt.

Couverture de l'album
Couverture de l’album “Soldier Like My Papa” de Stanley Enow, réalisé par Yassine AMIR

INTERVIEW AVEC Yassine AMIR

1. Bonjour  Yassine,  peux-tu  te  présenter  brièvement  ?   

Bonjour  ,  je  suis  Maadjou  Yassine  ,  j’ai  22  ans.  Je  suis  d’origine Camerounaise  par  mon  père  ,  ma  mère  est  marocaine.  J’ai  fait  16  ans  au Cameroun  ,  actuellement  je  suis  au  Maroc  où  je  poursuis  mes  études universitaires  en  sciences  Juridiques  dans  la  ville  de  Mohammedia  ( Grand  Casablanca).

Parlons  de  ce  qui  fait  parler  de  toi,  tes  dessins

Dessin de Samuel Eto'o réalisé par Yassine AMIR
Dessin de Samuel Eto’o réalisé par Yassine AMIR

2.  Pourquoi  dessines-tu  ?

Dire  pourquoi  je  dessine  c’est  assez  complexe.  Cependant,  je  pense  que j’arrive  à  matérialiser  une  partie  de  mes  émotions  à  travers  ce  que  je  fais. C’est  une  sorte  d’automédication,  quand  je  dessine  je  me  sens  vivre. Au-delà  l’aspect  personnel  je  dessine  aussi  pour  représenter  les autodidactes  à  l’échelle  nationale.  L’art  Camerounais  est  peu  médiatisé, ceux  qui  sont  connus  prennent  toute  la  place,  et  les  autres  vivent  dans l’ombre.  C’est  assez  triste,  alors  je  dessine  pour  montrer  aux  autres  qu’on n’a  pas  besoin  d’une  école  pour  faire  ce  que  l’on  veut. Si on  veut,  on  peut, même sans les  médias.

Quelle  est  l’histoire  derrière  cette  passion  ?

Au  début  je  dessinais  pour  m’évader  un  peu,  avoir  un  passe-temps  comme tous  les  adolescents.  Avec  le  temps  j’ai  découvert  que  j’avais  beaucoup plus  la  fibre  artistique  que  les  autres  jeunes. J’ai  alors  insisté,  j’ai charbonné  et  j’ai  réussi  à  polir  le  talent  que  j’avais  en  moi.  C’est  grâce  au soutien  de  ma  famille  et  aussi  de  mes  amis  que  j’ai  pu  continuer  à  faire  ce que  j’aime.  Cela  m’a  permis  de  rencontrer  des  personnes  incroyables,  qui m’ont  ouvert  au  monde  artistique  professionnel.

3.  Quelle  est  ta  vision  à  travers  ces  dessins  ?

Je  n’ai  pas  une  vision  unique  sur  mes  dessins,  j’en  ai  une  multitude.  Entre amour,  tristesse,  désespoir  ou  bonheur  j’essaie  de  représenter  les émotions  les  plus  fortes  qui  dominent  notre  société.  Mes  modèles originaux  n’ont  pas  forcément  la  même  émotion  que  mes  dessins. Je prends  du  plaisir  à  modifier  subtilement  les  émotions  pour  donner  une petite  signature  personnelle  à  mon  art.  Alors  vouloir  donner  une  vision unique  à  ce  que  je  fais  est  vraiment  difficile. J’aspire  à  créer  du  renouveau dans  chacune  de  mes  œuvres  en  expérimentant  tout  le  matériel  possible graphite,  pastel,  peinture  à  huile  ou  acrylique.  C’est  surement  là  mon secret,  je  n’ai  pas  peur  de  changer.

 

On pourrait qualifié un tel talent de Génie. Et encore le mot serai faible. Yassine AMIR n’a pas la prétention de dire qu’il est née avec ce talent. Il se considère comme un autodidacte qui s’inspire beaucoup de grands peintres tels que Michel-Ange, Van Gough. Et ne manque pas de citer des muses locales telles que: Abass et Giovanni. Nous pouvons être certains qu’avec des talents pareils, le Cameroun ira très loin.

Voir plus de ses créations ici 

NZIKO Hermès
Directeur de Publication chez Bee-kome Magazine et Directeur général de Bee-kome Media. Passionné par les nouvelles technologies, les sciences du comportement humain et l'entrepreneuriat.
http://hermesnziko.wordpress.com