Découverte

UNE SECONDE VIE POUR LES DÉCHETS PLASTIQUES

Ils ont été créés pour contenir et pour être vendus à bas prix. Ils ont conquis les cœurs et ont été de plus en plus demandés. Tellement ils ont été disponibles qu’ils ont été rejetés et échangés à tour de rôle, les nouveaux remplaçant les anciens. Les plus petits étant moins importants que les grands car tellement moins coûteux. Les plus disponibles sont les moins conservés et certains d’entre eux sont des rescapés. Aujourd’hui ils envahissent les mers les océans, les cours d’eau et les décharges et parfois les rues, crient leur insatisfaction et militent contre la propreté ils ont rejoint le mouvement de la pollution et se battent pour faire culpabiliser leurs créateurs. Leur nombre est grandissant et en croissance exponentielle comparativement à celle démographique. De 1950 à 2015, ils ont été 8,3 milliards de tonnes dans le monde. Aujourd’hui, certains se réjouissent de leur reconsidération tant dis que d’autres attendent avec hâte leur tour d’être adoptés.

Ce sont des personnes individuellement, des marques, des associations … qui ont bien voulu leur faire entendre raison et jusqu’ici ils ne se sont pas fait tromper. Certains ingénieux, d’autres créatifs ou contraints ont vu en ces déchets plastiques une aubaine, une capacité de faire ce dont ils avaient rêvé tout en dépassant moins des sommes qui les effrayaient. Le recyclage des plastiques est donc la nouvelle activité ludique et forte pourvue de croissance qui fait pétiller ses défenseurs et sourire les opportunistes. Ils ont été utilisés pour diverses raisons bien que je ne vais m’en tenir qu’à quelques-unes.

  • Une pirogue super pratique qui a très peu de chance de couler

  • Une maison qui garde très bien la température

Dans certaines parties du globe, le problème du logement est tel que de nombreux citoyens se trouvent dans l’obligation de vivre dans des habitations minuscules et insalubres. Pour faire face à cette situation, des associations ont trouvé un moyen simple et économique pour construire des maisons… en utilisant des bouteilles en plastique.

  • Une chaussure super aérée et très confortable

Profitant de la conférence COP21, Adidas et l’association Parley for the Oceans dévoilait cette semaine à Paris un nouveau prototype de basket combinant l’impression 3D et le recyclage de déchets plastiques.

  • Un jardin vertical

Pour l’amour du jardin malgé l’espace reduit

  • Une start-up qui récompense les collecteurs de déchets plastiques (Plastic bank)

The Plastic Bank monétarise notamment les rebuts en plastique, afin d’en rendre la valeur tangible et de les transformer en opportunités de richesse.

 

Sources: https://www.3dnatives.com/baskets-adidas-dechets-11122015/

www.edito.seloger.com

www.latribune.fr

www.la-croix.com

Carmene Nepeyime
Rédactrice-en-chef chez Bee-kome Magazine
http://www.beekome.com