Tech monde

RÉVOLUTION DE L’IMPRESSION 3D

Un robot industriel équipé d’une imprimante 3D au bout de son bras et piloté par un algorithme de vision par ordinateur est capable de fabriquer des objets de grande dimension en corrigeant lui-même ses erreurs. Une innovation qui permet à la machine de travailler beaucoup plus vite que les imprimantes 3D existantes.

Une jeune pousse britannique du nom d’AI Build a choisi d’explorer une voie originale qui met la robotique et l’intelligence artificielle (IA) au service de l’impression 3D. Concrètement, un robot industriel de la marque allemande Kuka, que l’on a déjà vu jouer au tennis, a été modifié pour être capable d’observer son travail et de corriger ses erreurs.

L’extrémité du bras robotisé est équipée d’une buse d’impression 3D tandis que des caméras associées à un algorithme de vision par ordinateur analysent le travail d’impression en temps réel. Comme l’expliquent les concepteurs, cette configuration crée une boucle entre l’environnement physique et l’environnement numérique qui permet au robot de détecter les défauts d’impression 3D et de les corriger en modifiant la couche de matière qui suit.

Afin de gagner du temps et de l’argent, le processus d’impression fonctionne sur un mode hybride, en combinant la superposition de couches et une structure en treillis consolidée rapidement grâce à des ventilateurs qui refroidissement le plastique fondu. Cela permet d’utiliser moins de matière tout en garantissant la rigidité de la structure et est 2 fois plus rapide qu’une imprimante 3D classique

Référence: futurasciences.fr

Carmene Nepeyime
Editrice-en-chef et graphiste chez Bee-kome Magazine Associée Directrice Bee-kome Media Passionée de Business Development et de Basket-ball
http://www.beekome.com